Performance exceptionnelle pour l’électroménager français en 2021 : + 7,6 % en valeur

24/05/2022

Avec 9,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires et une croissance de 7,6 % en valeur en 2021, le secteur de l’électroménager français réalise de nouveau une performance exceptionnelle.

Dans le détail, avec 16,6 millions d’appareils vendus et 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2021, le gros électroménager (GEM) affiche une progression sans précédent, de 10,8 % en valeur et de 4,6 % en volume, enregistrant ainsi une troisième année de hausse après + 2,4 % entre 2019 et 2020. Cette croissance inédite pour le GEM est impulsée par les très bons résultats de l’intégrable, dont la valeur a progressé de 16,5 % l’an dernier et dépassé la barre des 2 milliards d’euros. L’intégrable représente désormais 38 % de la valeur du GEM, soit 2 points de plus que l’an dernier. Une performance remarquable, liée à la reprise des projets de cuisines équipées.

Côté petit électroménager (PEM), 57,3 millions d’appareils vendus en 2021, pour un chiffre d’affaires de 3,9 milliards d’euros et un parc total, à date, de 491 millions d’appareils. Selon les données de GfK Market Intelligence et du GIFAM, le PEM, qui croît d’année en année depuis cinq ans, affiche donc sur 2021 une progression de 2,9 % en valeur et de 0,9 % en volume. Une croissance réalisée après une année 2020 historique, durant laquelle le chiffre d’affaires du PEM avait augmenté de 11,4 %. En 2021, la tendance du “professionnel à la maison”, les préoccupations autour de l’hygiène et les nouveaux usages portés par le “fait maison”, se renforcent

Source : GIFAM sur la base des données de GfK Market Intelligence.

 


[ci-après: Initialement publié en juillet 2021]


Biens techniques : un CA de 13,5 milliards d’euros et une croissance de 17% au premier semestre 2021

Après le choc du premier confinement qui a impacté le premier semestre 2020, les chiffres et les analyses de GFK pour les 6 premiers mois 2021 étaient très attendus. Et les voyants sont au vert, un vert bien foncé puisque les ventes ont augmenté de 17% par rapport à 2020. Et de 10% par rapport à 2019, ce qui démontre la vivacité d’un marché où le gros électroménager affiche la plus forte dynamique.

Entre pandémie et hausse des composants et matières premières, la lisibilité des marchés est plus ardue

En cette période troublée, et bien que l’équipement de la maison ne soit pas un secteur en crise, beaucoup d’éléments peuvent influer sur l’évolution du marché. Une raison de plus pour disposer d’indicateurs chiffrés mais aussi d’analyses que savent très bien dispenser les experts GfK Market Intelligence. Voici ce qu’ils nous disent sur ce premier semestre et les tendances pour la fin d’année…

« 2020 et les conséquences de la pandémie avaient bouleversé les référentiels côté consommateurs, fabricants et distributeurs. A ce jour, 2021 développe une dynamique encore plus forte et rend la lisibilité des marchés plus ardue. Ainsi, GfK Market Intelligence dévoile un chiffre d’affaires Equipement de la maison à 13,5 Milliards d’euros, tous circuits Grand public confondus, en hausse de +17% par rapport à 2020.

« Les stars des confinements 2020 affichent encore des tendances positives, déclare Pierre Geismar, Market Intelligence Lead GfK France. Ainsi, nous relevons encore +8% pour les ventes d’Informatique-Bureautique et même +20% pour le Petit-Electroménager ». Le Gros Electroménager présente la plus forte dynamique avec plus de 3 Mds€ générés et +30% de croissance Vs S1 2020 et +12% Vs S1 2019. L’Electronique Grand public est tirée par les ventes de TV et Casques audio : +21% en CA à fin juin 2021. Enfin, les Télécoms présentent des ventes en hausse de +10%, cependant en recul par rapport au S1 2019 (-5%).

Tout univers confondus, les produits affichant les plus fortes hausses en CA sont les Montres connectées & Trackers ( 71%), les Webcams ( 53%) et les Machines à boisson chaude ( 45%). Autre révélateur de la dynamique exceptionnelle en cours : seules 12 catégories de produit affichent un CA en recul sur plus de 100 auditées par GfK Market Intelligence… dont 5 produits ayant connu les sommets en 2020 (Machines à pain, Rasoirs, Imprimantes, Cartouches (laser/jet) d’encre et Thermomètres digitaux) et affichant toujours un CA positif par rapport à 2019 !

L’Electroménager est toujours au cœur des intérêts des Français et domine les meilleures ventes de produits.

Cette situation accentue d’autant le besoin de données fiables, à jour et opérationnelles pour le pilotage de son activité, des approvisionnements à la mise en place en rayon. « A titre d’exemple, le mix produit en Petit Electroménager a radicalement changé. Au 1er semestre 2020, les achats PEM reflétaient le contexte Stay@Home et étaient animés par les appareils de préparation culinaire et cuisine ludique. Le début 2021 montre un retour aux classiques – machines à café, aspirateurs – et une dynamique forte sur les ventes de produits de Soin, pour son intérieur ou soi-même. », illustre Esin Yigit, Senior Consultant PEM chez GfK France.


La digitalisation des parcours d’achat s’est fortement accélérée en 2 ans.

Légère progression des ventes en ligne et retour en magasin pour la TV et le GEM

Comme les études GfK Consumer Intelligence l’ont révélé, les achats en ligne se sont installés dans les nouvelles habitudes d’achat des consommateurs en 2020. A fin juin 2021, 32% du revenu Equipement de la Maison est généré en ligne soit +1pt en moyenne Vs S1 2020 mais +8 pts par rapport à 2019.
Cependant, les Français préfèrent toujours l’achat en magasins pour certains types des produits, notamment en Electronique Grand Public et Gros Electroménager.
« Ces équipements ont une place toute particulière dans les foyers. La TV est (et reste) l’écran central du foyer, avec une notion esthétique de plus en plus importante, en sus de disposer des dernières technologies », commente Pierre Geismar, Market Intelligence Lead. Lave-linge, réfrigérateurs ou hottes, eux, doivent s’intégrer dans la gestion quotidienne, avec des impératifs de taille et de praticité. » Ces éléments jouent en faveur du magasin, où ils sont directement appréhensibles quand les outils digitaux n’offrent pas encore cette facilité de visualisation.

Les produits Electroménager montrent une hausse plus modeste des prix de vente, comprise entre 2,5% pour les Fours (428€ en moyenne) et 10% pour les Réfrigérateurs (486€).

Tendance Prix : hausse généralisée suite à une demande Conso toujours plus exigeante et les fortes tensions sur les composants & matières premières

Autre fait marquant du 1er semestre 2021 : une hausse générale et importante des prix moyens d’achat de +14%. Cette augmentation s’explique par des achats orienté Premium, et non plus vers des modèles entrée de gamme (comme cela été le cas dans les 1ers jours du Confinement #1 en réaction à ‘l’urgence de la situation). Les consommateurs optent donc pour une meilleure qualité et durabilité du produit et un confort « garanti » à l’usage. Les tensions logistiques, notamment sur les composants électroniques et le fret, impactent mécaniquement les prix de vente, sans freiner les consommateurs à ce jour. Illustration directe sur le matériel IT : les PC portables et les Tablettes affichent un prix d’achat 100€ supérieur à celui du 1er semestre 2020.
Côté TV, les prix moyens de vente repartent à la hausse à 528€ (+22%) après une baisse moyenne de 10€ par poste enregistrée au premier semestre 2020. « Deux phénomènes ont joué sur l’augmentation des budgets, explique Adrian Lacoste, Consultant sur l’Electronique Grand Public. D’une part, les animations commerciales liées à l’Euro de Foot ont alimenté encore la tendance Premium constatée depuis 2018: écran >55’ et dernières technologies d’écrans et de résolution. D’autre part, les ventes du S1 2020 ont compté de nombreux ‘petits écrans’ achetés majoritairement en GSA, pour équiper une résidence secondaire réinvestie en télétravail ou par des primo-équipés, étudiants ou jeunes travailleurs, se dotant d’un 2nd écran en plus de leur PC pour profiter d’une meilleure expérience Ciné/Série/Gaming. »

Source : Neomag

Les indicateurs sociaux à compter du 1er Janvier 2022

SMIC

2022 2021
Horaire : 10,57 € 10,48 €
Mensuel : 1 603 € 1 589 €

Plafond sécurité sociale

2022 2021
Mensuel brut : 3 428 € 3 428 €
Annuel brut : 41 136 € 41 136 €

Salaires minima conventionnels

La grille des minimas conventionnels du 17.11.2021 est applicable depuis le 1er janvier 2022 (grille disponible dans l’espace adhérent).

Les niveau I échelons 1 et 2, sont rattrapés par le nouveau SMIC à 1603,12 € au 1er janvier 2022.

En conséquence, il faudra vérifier pour ces salariés concernés par ces niveau-échelons, que leur rémunération mensuelle brute pour 151,67h ne soit pas inférieure à ce nouveau SMIC.

ATTENTION : A compter du 1er mai 2022, la grille est à nouveau « rattrapée » par le SMIC de 1645,58 euros du niveau I échelon 1 jusqu’au Niveau II échelon 2; il conviendra donc de prendre cette nouvelle valeur pour les salariés concernés.

Les salaires minima conventionnels de la grille servent de base au calcul de la prime d’ancienneté.

Minimum garanti (MG) 2022 : 3,65€

Les indicateurs INSEE

En savoir plus : insee.fr

Croissance économique
PIB +0,7% au 4ème trimestre 2021
Inflation
+4,5% sur un an (+1,4% sur un mois) - mars 2022
Consommation des ménages en biens
- 1,5% en janvier 2022
Indice des prix à la consommation (ensemble)
109,70 en mars 2022 (hors tabac)
Indice de référence des loyers commerciaux
118,59 au 4e trimestre 2021 (+2,42% annuel)
Indice de référence du coût de la
construction (ICC)
1886 au 4e trimestre 2021 (+5.07% annuel)

Ressources internet